Historique

GTMG – GDR – CNRS :

Depuis le renouvellement des GDR le positionnement du GTMG est le suivant :

  • Le groupe fait partie du GDR Informatique Mathématique (GDR IM)
  • Il appartient également au GDR Informatique Graphique, Réalité Virtuelle et Visualisation (GDR IGRV)..

 

Un peu d’histoire :

L’initialisation du groupe remonte en 1995 en tant que groupe de travail du GDR-PRC AMI (cadre du pôle Informatique Graphique) et de l’AFIG, avec la réunion constitutive qui a eu lieu à Poitiers en novembre 1995 (à l’initiative de Pascal Lienhardt). Cette réunion avait permis d’identifier des thèmes :

  • Courbes et surfaces paramétriques (Marc Daniel)
  • Modeleurs (Bernard Lacolle)
  • Modélisation déclarative (Michel Lucas) groupe GEODE
  • Reconstruction (Jean Sequeira)
  • Surfaces implicites (Marie Paule Cani)

Le GDR AMI a cessé d’exister fin 1997 et a cédé la place au GDR ALP (Algorithmique, Langages, Programmation), avec un pôle Informatique graphique. Le groupe de travail Modélisation Géométrique s’est poursuivi autour des thèmes : Courbes et Surfaces, Modélisation géométrique à base topologique, Métamorphoses et déformations, Modélisation déclarative, modélisation sous contraintes, Multi-représentation, Reconstruction, Méthodes formelles pour la modélisation géométrique.

La réorganisation des GDR par le CNRS en 2006 a conduit au positionnement suivant pour la période de 2006 – 2017:

  • Le groupe fait partie du GDR Informatique Mathématique (GDR IM) (“remplaçant” du GDR ALP depuis le 1er Janvier 2006). Dans le GDR IM, avec les GTs Géométrie Algorithmique et Géométrie Discrète il appartient au pôle « Calcul formel, arithmétique, géométrie » reposant sur les modèles mathématiques, l’arithmétique, la géométrie, l’algorithmique, la complexité, la frontière discret/continu, la topologie.
  • Il appartient également au GDR Informatique Graphique depuis 2006 qui est devenu le GDR IGRV en 2014.